Toutes les actualités

Vous retrouvez ici toutes les actualités de toutes les formations de l'Université Catholique de l'Ouest Bretagne-Sud. Vous pouvez par le menu sélectionner les actualités d'une formation ou afficher seulement celles de l'établissement.

13/11/2014 - Robocop : le soldat de demain ?

Licence "Histoire"

La recherche démarre sur des questions « basiques » qui se complexifient ensuite. Ainsi : qu’est-ce qu’un robot militaire ? Quelle condition d’acceptabilité et d’empathie par l’utilisateur ? Quel impact sur l’organisation des forces, la cohésion et le commandement ? Problème de l’interface homme-machine ? Quel emploi légal ? Problème des systèmes d’armes létaux automatiques (SALA), identique à celui des drones aériens. Quel impact dans la conduite des opérations, peur du robot par les populations dont il faut gagner les cœurs (OPEX) ? Impact dans les relations internationales, dans la base industrielle, aux frontières (convergence des approches défense et sécurité).

Certaines ONG s’opposent aux robots armés (« killer-robot » puis SALA) du fait de leur capacité d’agression en arguant qu’ils échappent au contrôle humain. L’emploi du robot militaire doit respecter le droit sur les conflits armés. En fait la définition du robot autonome implique une capacité décisionnelle en propre qu’il n’aura pas à court terme. Le robot se différencie du missile ou de la mine par sa propriété  « réutilisable » ; il n’est pas télécommandé (cas des drones).

Deux solutions convergentes sont étudiées pour accroître l’efficacité des robots, source d’économies  budgétaires et humaines : le développement de l’autonomie du robot (programmation, intelligence artificielle) ou, plus réaliste, l’augmentation de l’efficacité du combattant par insertion de systèmes capacitaires spécifiques. Des sociétés américaines (Google) investissent des sommes colossales dans cette recherche. Une littérature trans-humaniste où le robot remplace l’homme existe, mais ROBOCOP n’est pas encore le soldat de demain. Un véritable choc des approches existe entre Américains et Européens dont la France à propos de la recherche. Les Américains ne se mettent pas de limites a priori et s’attachent au comment de la réalisation, le volet éthique survenant a posteriori. La France et l’Europe s’attachent d’abord au pourquoi et à l’emploi pour garantir la conformité des robots au droit des conflits armés. Le maintien de l’intervention humaine dans l’utilisation des robots est affirmé en France. Les ONG ne l’acceptent qu’à la condition d’un contrôle humain significatif. Les robots sont utilisables pour les tâches répétitives, de protection et de reconnaissance. La France, comme l’Europe, a manqué le virage technologique dans ce domaine (drones) et a pris du retard ce qui la contraint à acheter pour l’instant sur étagère aux Américains (Drones Reaper) Toutefois elle dispose de toutes les composantes industrielles de la robotique mais pas de structure industrielle globale.

Pour aller plus loin :

 

Didier DANET, Jean-Paul HANON, Gérard de BOISBOISSEL, La guerre robotisée, Economica, 2012

Voir les vidéos des colloques et manifestations disponibles sur le site des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan dans la partie Centre de recherche, Pôle Action globale et forces terrestres : 

Voir le site

7/10/2014 - « Mali : une opération complexe »

Licence "Histoire"

Revenant sur l’exemple récent du Mali, il montre toute la complexité d’une telle opération qui commence dès la préparation. Il faut constituer une force adaptée à la mission, appelée « Task force » en américain, « Battle group » en anglais, Groupement tactique interarmes (GTIA) en français. Celle-ci est adaptée aux besoins. En Afghanistan, la menace principale étant constituée par les engins explosifs placés sur la route principale de l’étroite vallée de la Kapisa, les sapeurs du génie (déminage) y tenaient une place essentielle. Sur les immenses territoires du Mali, le renseignement pour guider les frappes et les hélicoptères de combat pour se déplacer rapidement sont au contraire de première importance. La logistique sert aussi à monter des bases provisoires dans le désert.

Préparés aussi bien à la connaissance du terrain (populations, coutumes, rapports de force politiques, religions...) qu’au combat, la complexité est au rendez-vous une fois sur place. La réalité est toujours plus riche ! Dans les opérations dites asymétriques, comme en Afghanistan, au Mali ou en Centrafrique, l’objectif n’est pas d’éliminer systématiquement l’adversaire mais, dans la mesure du possible, à le mettre en porte à faux vis-à-vis de la population. Le choix concret d’un objectif politique visant à rétablir l’autorité et le fonctionnement de l’Etat, et l’aide à la population sont déterminants pour la réussite de la mission : ainsi de la circulation de la route en Kapisa ou de la réouverture du marché de Gao au Mali… en dépit des réactions des rebelles.

Pour aller plus loin : Jean Fleury, La France en guerre au Mali. Les combats d’AQMI et la révolte des Touareg, Ed. Jean Polliec 2013

Voir le pdf

3/10/2014 - Rentrée à Océanopolis pour le master tourisme

Master Tourisme « Gestion de projets et destinations touristiques »

Même si une brume de chaleur nous a caché le paysage à l’arrivée, les nuages se sont vite dispersés pour nous permettre de pique-niquer au soleil et profiter de la vue magnifique sur cette rade unique.
Après la visite (découverte des océans avec baleine, manchots, phoques...), nous avons été reçues par M. Mathieu JULLIEN, administrateur du site, qui a très gentiment pris de son temps pour nous présenter à la fois l’histoire de cet équipement structurant du territoire et ses enjeux actuels, sans langue de bois. Passionnant !
A l’issue de cette journée, la nouvelle promotion de Master 1 a choisi son nom, ce sera la promotion Grand Large.
Nous leur souhaitons donc bon vent évidemment :)
Manuelle AQUILINA

Voir le site

29/09/2014 - Miss Bretagne 2014 étudie à l'UCO-BS

UCOBS

11/09/2014 - Rentrée du département d'histoire

Licence "Histoire"

Jeudi : Après une journée bien remplie de présentation des cours et des options, et de visite de l'établissement pour les nouveaux conduite par les L2 et L3, l'habituelle conférence de rentrée permet, en fin d'après-midi, de lancer officiellement l'année. 

Au programme, un rien provocateur : "Que reste-t-il de la droite en France aujourd'hui ?", ou comment un détour par l'histoire permet-il d'éclairer les enjeux actuels. Ce que montre fort bien Olivier Tort, spécialiste des droites au XIXe siècle, auquel répond François Goulard qui pose un regard plus contemporain sur la question.
 
Vendredi : RV dès 8 h sur le parking pour une journée d'intégration plus culturelle. Nous sommes chaleureusement accueillis par le maire de Josselin, Joseph SEVENO, qui nous présente les problématiques de revitalisation des centre-bourgs qui se posent aux villes petites et moyennes de Bretagne. Son approche d'homme politique de terrain, nourrie par une réflexion urbanistique, géographique et sociologique, séduit les étudiants.
Le duc de Rohan nous accueille ensuite à la porte de son superbe château qu'il nous fait visiter. Il nous permet aussi d'entrevoir la place des acteurs privés, et toutes les difficultés qu'ils rencontrent, dans la sauvegarde du patrimoine architectural.
Les L3 repèrent dans le grand salon le portrait du duc du même nom, maire de la commune pendant la Grande Guerre et tombé au front : ils travaillent en effet, dans le cadre du centenaire de la guerre et en partenariat avec les Archives départementales du Morbihan, à l'édition (transcription, annotation et présentation) des registres de la commune entre 1914 et 1918.
Après un pique-nique et une ballade ensoleillée, la promo est de retour à Arradon, prête à démarrer l'année dès lundi !

8/09/2014 - Ne ratez pas la revue de presse de l'UCO-BS

UCOBS

Voir le site

18/07/2014 - Salon du livre chrétien à l'abbaye de Kergonan

UCOBS

L'UCO Bretagne-Sud est partenaire du salon du livre chrétien qui se déroulera du 18 au 20 juillet 2014 à l'abbaye Ste-Anne de Kergonan (Plouharnel - 56).

Les étudiants de la filière histoire ont été associés au projet et y ont travaillé pendant l'année. Un prix de la littérature jeunesse sera remis par ces mêmezs étudiants.

40 auteurs présents, Michael LONSDALE sera l'invité d'honneur - dédicaces - tables rondes - concert/lecture - espace jeunesse.

Entrée libre - Restauration sur place

Voir le site Voir le pdf

9/07/2014 - Nouveau livre de M. Brejon de Lavergnée

Licence "Histoire"

Vient de paraître : Matthieu Brejon de Lavergnée, Séverine Blenner-Michel et Florian Mercier (éd.), "Frédéric Ozanam (1813-1853). Facettes d'un itinéraire", Revue d'histoire de l'Eglise de France, tome 100 (n° 244), 2014, 155 pages.

Vous trouverez ci-dessous un lien vers l'éditeur et en PDF un tiré à part de l'introduction.

 

Voir le site Voir le pdf

1/07/2014 - Lancement du parcours e-commerce en alternance

Licence professionnelle "Assistant Commercial Import Export Trilingue" parcours "Techniques digitales en commerce international"

8/05/2014 - Parcours e-commerce en alternance en licence export

UCOBS

Pages :